TRANSLATE / TRADUIRE

Pages

Monday, June 28, 2010

QU' EST CE QU ' UN HOMME LIBRE ?

Photobucket

Le prisonnier est comme un réfugié politique .
Enfermés et frustré , ses pensées sont prolifiques .
Loin d' être un cacique .
Il lit et s' abreuve de nombreux recueils philosophiques .
Ainsi que d' économies et de politiques .
Sans néanmoins negliger son physique .
Du sport , un minimum il pratique .
Exercant toutes activités pouvant lui eviter d' être neurasthénique .
Même la sieste qui n' est pourtant guère prosaique .
pour lui , le seul moyen d' évasion demeure l' onirique .
Même si ses rêves demeurent plus cauchemardesques que féeriques .
Il vit la consomption .
Sans l' amaigrissement en option .
Il s' habitue a vivre en autiste .
Et a devenir stoiciste .
Il n' apprécie guère qu' on lui refuse les promenades .
Ni de subir des rodomontades .
Dur d' être condamné a vivre dans un caisson .
L' incarcération fait perdre la raison .
Elle peut rendre claustrophobe .
Ou faire devenir agoraphobe .
Pas présent pour la perte et les malheurs des siens .
Est t' il libre de franchir les limites de sa contrition ? .
Sous l' emprise du syndrome de stockholm .
Il ne se voie plus en tant qu' hommes .
Mais plutôt tel une proie , livré a la justice des hommes .

By : Avilon Joel 
Devoir de philosophie rendu le 4 fevrier 2008 .

Sunday, June 27, 2010

PERDRE QUELQU' UN

Avilon joel

Perdre quelqu' un .
N' est guère quelquechose d' anodin .
De tout temps , l' être humain .
Est un eternel abonné au chagrins .
De chacun , la souffrance fait partie du destin .
La vie , toujours une grande lutte sans fin .
La mort , un avenir plus que certains .
L' on ne peut jamais presager du lendemain .
Jamais ne cessent les souffrances .
Jamais de l' affectif , ne cessent les carences .
Dure est la perte d' autrui , provoquant parfois des démences .
L' être humain , n' est que trop mortel .
Nos esperances de vie , ne sont que trop friables .
A l' instar de nos sociétés et de nôtre économie frèle et instables .
Perdre quelqu' un fait mal .
Une douleur allant au dela du lacrymale .
Une douleur si intense , que presque palpable.
Une blessure qui a jamais perdure .
Voila ce qui est le plus dur .
Lorsque l' on perd quelqu' un .
By : Avilon Joel
( 28/06 /2010 )

Ce poème est dédicacé a tous les êtres chers que j' ai perdu ( trop nombreux que je ne peut marquer tous leurs noms ici ) et a toutes les familles courageuses qui vivent tous les jours avec cette douleurs sur leurs coeurs , et a tous ceux qui ont perdu des êtres precieux .
Et hier ce 28 mars 2018 vient de perdre ma petite soeur a cause de ce putain cancer. Et cette fois ci je ne sais pas si je saurais surmonter cette perte.

ENGLISH VERSION :
   
Lose someone.
Is not something trivial.
From immemorial time , the human being.
Is an eternal suscriber to sorrow.
For each individual, suffering is part of fate.
Life, always a big fight without end.
Death, a future more than certain.
We can never presage the next day.
Never stop sufferings.
Never of the emotional ,end the deficiencies.
Hard is the loss of others, sometimes causing dementia.
The human being is too mortal .
Our expectations of life are just too brittle.
Following the example of our societies and our economies weak and unstable.
Losing somebody hurts.
Pain goes beyond the tear.
A pain so intense that almost palpable.
An endless injury.
That is what is the hardest.
When we lose someone.

By : Avilon Joel 

Tuesday, June 22, 2010

DESILLUSIONS AMERES

French soccer team  fired out of Vuvuzelas's world championship Pictures, Images and Photos

Il fut un temps .
Ou pour certains , regarder un match de foot .
Etait synonyme de liesse .
Et un parfait dérivatif au stress .
Du moins en était il ainsi avant .
Lorsque le sport n' était point autant.
Régit et tant influencé par l' argent .
Et cela bien avant encore que l' euro ne remplace le franc .
Cela n' en est que trop deçevant .
Cela en est douloureux et affligeants .
Les puissantes fédérations.
Se jouent des joueurs et des supporters .
Tel des moutons .
Ne les considerant que comme des pions .
De même pour les spectateurs .
Qui peu a peu , perdent de leurs ferveurs .
A quoi cela sert il de perdre ses valeurs .
Si ce n' est que pour marquer négativement les coeurs .
Espèrons que les futurs générations a venir .
Puisse profiter de ces erreurs .


BY : Avilon joel moustapha ( 22/ 06 / 2010 )

Thursday, June 17, 2010

JE N' AI QUE FAIRE

Photobucket

Je n' ai que faire des apparences

Les apparences abusent souvent de la confiance
Je n' ai que faire des gabégies
Leurs préférant mes galères , ma nostalgie
Je n' ai que faire de ceux qui envie
Même lorsque l' on a rien qui puisse susciter la jalousie

Je n' ai que faire des faux amis

Qui dans le besoin ,souvent vous oublient
Si tu fais passer l' argent avant la loyauté
Dans ce cas , je n' ai que faire de ton amitié
Je n' ai que faire des gens disant vous supporter
Mais qui ne font que parler
Je n' ai que faire de ces gens se disant toujours être la pour vous
Mais qui dans les actes ne sont jamais la pour vous
I don't fuck the world
I'll always continue to respect what I said in my words

Je n' ai que faire des associables

De ces gens toujours en mode irritables
Et peu m' importe qu' ils soient solvables
car je ne suis guère dans des modes de pensées vénales
Et préfère rester seul qu' a la mauvaise table
Je n' ai que faire des flatteries
Qui quelquefois peuvent souvent cacher que mépris
Je n' ai que faire
Que l' on me gonfle , si ce n' est que pour mieux me descendre
J' infère en ce sens que toute flatterie , n' est guère forcement bonne a prendre
je n' ai que faire des amis que l' on peut acheter
je n' ai que faire des amis que l' on peut detourner
Je n' ai que faire des opportunistes
Et n' ai que faire des matérialistes
Preferant les ignorer
Plutôt que l' on puisse m' utiliser tel un bouclier
Celui songeant a vous utiliser tel une serpilière
Est indigne de cotoyer , que vous les mêmes sphères
De même je n' ai aussi que faire des ostracistes
je n' ai aussi que faire des phallocratistes
Je n' ai aussi que faire des mysoginistes
Je n' ai aussi que faire des monistes
je n' ai aussi que faire des dogmatistes
je n' ai aussi que faire des sophistes
Je n' ai aussi que faire de certains illusionnistes
Je n' ai aussi que faire des sexistes
Je n' ai que faire de toutes les formes de racismes et d' ostracismes
Et je louerai toujours l' humanisme
Le preferant au rationalisme

By : Avilon Joel 
Decembre 2006

Sunday, June 13, 2010

Dans L' adversité


Circle of friends
Originally uploaded by magnifyk




Beaucoup me parle d' amitiés
Mais est ce bien la vérité ?
Car dans l' adversité
L' on se retrouve souvent seul et isolé
Et la plupart du temps que rarement supporté
Car dans l' adversité
Les soutiens ne font plus l' unanimité
Dans l' adversité
De tous ou presque , l' on demeure oubliés
Dans l' adversité
Les vrais et réels amitiés
Sur les doigts d' une main l' on peut les compter
Alors que la veille , Ils étaient légions
Dans l' adversité
L' espoir est un précieux allié
Car penser positive
peut nous ramener si l' on y croie du positive
Dans l' adversité
Il faut continuer a croire en soi
Même quand rares sont ceux qui croient en toi
Car le futur reste a creer
Fait d' impondérables , de nouveautés
De nouvelles choses restent a innover
Car dans l' adversité
Se construisent et se renforcent les vrais amitiés
Car dans l' adversité
L' on apprend a faire un tremplin de son passée
car le faite d' être bléssé
peut nous aider a progresser
Nous aider a nous reenforcer
Car dans l' adversité
Nos erreurs , nos cicatrices nous aident a ne jamais oublier
Nous permettant de nous améliorer
Nous permettant de nous surpasser

By : Avilon joel 
Octobre 2006

Tuesday, June 8, 2010

20 ANS , L' AGE DE L' AMBITION



Translation de l' insouciance
Vers la compréhension
Voila , ma seule apprehension
Déja 20 ans depuis hier
Et je n' en suis guère fière
L' argent demeure mon obsession
Ma seule et véritable passion
Et bien qu' étant vertueux
Je n' en suis pas moins ambitieux
Loin d' être inepte
Je m' attend a faire bon nombres d' adeptes
Ralliez vous a ma cause " sortir de la zone "
Est presque aussi important que de retablir la couche d' ozone
Sur cette courte conjecture , j' impose ma signature
prouvant ainsi qu' elle est mon apannage
Et esperer m' en priver serait me faire outrage .
20 ans passés a vivre en indigent ,amène a aimer l' argent
Qui est source de compromissions
Autour d' elle se produit énormement de fluctuation
Monologuer plus longtemps , n' amènera aucun changement
L' hypertrophie cardiaque n' est guère recensée chez les gens trop avares
Qui sont trop égocentriques pour avoir cet organe excessivement develloppé .

BY : Avilon Joel moustapha ( 18 / 09 / 1992 )

Merci beaucoup a mon ami christel blandin qui m' a retrouvé ce poème que j' avais écrit pour mes 20 ans .

Monday, June 7, 2010

Thank you dita :-)


Thank you dita :-)
Originally uploaded by magnifyk



Voici la première photo que je me décide a poster sur mon nouveau blog qui est un peu plus personnel et intimiste que mes autres blogs .C' est aussi la première photo posté sur mon nouveau compte flickr et c' est aussi la photo de mon profile sur facebook . Mais c' est aussi une de mes photos préférés avec celles de mon fils :-) , et je remercie beaucoup encore DJ turky et la merveilleuse Gentry de paris ainsi que la merveilleuse Dita von teese pour cette magnifique photo .

Here is the first picture that I decided to post on my new blog which is a bit more personal and intimate than my others blogs . It's also the first picture posted on my new account flickr and it's also my profile's picture on facebook too . But it's also one of my favorite pictures except the pics with my beautiful and lovely son :-), and I'm really thankful to DJ Turky and to the wonderful Gentry of Paris and the beautiful and so wonderful Dita Von Teese for this wonderful picture.

SHARE / PARTAGER

Disqus for My Footsprint To The World

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Ratings and Recommendations by outbrain

CONTENTS ARE PROTECTED AND LICENSED

SHARE ON TUMBLR